Posted in Chroniques Coups de cœur

Le journal d’Anne Frank

Passionnée de littérature depuis mon jeune âge, j'ai toujours rêvé d'avoir un lieu de partage, dans lequel je pourrais partager mes lectures avec les autres. Temps d'une lecture, mon premier projet personnel est une invitation à la lecture, au partage et Temps d’une lecture est une pause lecture que j’accorde à mes chers lecteurs, une pause durant laquelle je vous fais voyager d’un livre à un autre, à la rencontre de nouveaux personnages qui m’ont fait chavirer le cœur le temps d’une lecture. Un vrai rat de bibliothèque, j’aime parler de mes découvertes livresques, de mes coups de cœur, de mes déceptions - car oui, des fois je suis déçue par des livres- et surtout de mes avis.
Le journal d’Anne Frank Posted on 31 juillet 2018Leave a comment
Passionnée de littérature depuis mon jeune âge, j'ai toujours rêvé d'avoir un lieu de partage, dans lequel je pourrais partager mes lectures avec les autres. Temps d'une lecture, mon premier projet personnel est une invitation à la lecture, au partage et Temps d’une lecture est une pause lecture que j’accorde à mes chers lecteurs, une pause durant laquelle je vous fais voyager d’un livre à un autre, à la rencontre de nouveaux personnages qui m’ont fait chavirer le cœur le temps d’une lecture. Un vrai rat de bibliothèque, j’aime parler de mes découvertes livresques, de mes coups de cœur, de mes déceptions - car oui, des fois je suis déçue par des livres- et surtout de mes avis.

Pendant les temps de guerre, l’écriture a pris plusieurs formes: lettres, romans, récits et journaux. Ces écrits regorgent de témoignages et de quotidiens de soldats, de personnes qui fuyent la guerre et de familles attendant des nouvelles de leurs proches….

Le livre dont je vais vous parler aujourd’hui est, l’on peut dire, un classique de la littérature de guerre: LE JOURNAL D’ANNE FRANK , n’a pas besoin d’introduction, car comme son nom l’indique c’est un journal intime, un recueil de lettres destinées au début à une amie imaginaire « Kitty », jamais Anne Frank ne se doutait que ses lettres feront l’oeuvre d’un grand roman, un roman plein d’espoir qui, après 76 ans de son écriture, hante toujours des millions de lecteurs à travers le monde.

Le journal d’Anne Frank

En 1942 à Amsterdam commence notre histoire. Anne une jeune fille de 13 ans vit heureuse avec sa famille et sa sœur sans se soucier réellement des tracas de la vie quotidienne malgré la guerre.

Tout comme des milliers de juifs d’Amsterdam, Margot, la sœur d’Anne reçoit une convocation. Elle doit aller dans un camp de travail en Allemagne. Otto et Edith (les parents d’Anne Frank) n’ont pas l’intention de laisser partir leur fille pour l’Allemagne nazie.

Vient alors l’idée de s’enfuir et se cacher dans l’annexe (le local de l’entreprise du papa d’Anne), et grâce à des amis de la famille, les Frank ont pu s’installer en clandestinité dans l’annexe.

Anne rapporte avec elle alors son journal intime dans son nouveau refuge de clandestinité. Là, de l’enfant qu’elle était elle se développe jusqu’à devenir une jeune femme. Elle réfléchit de plus en plus souvent sur la vie et fait part de ses idées dans son journal.

Anne semble surtout avoir besoin d’une amie et d’un confident, qu’elle trouve auprès de son journal intime.

La première chose qu’elle écrit est : “Je vais pouvoir, j’espère, te confier toutes sortes de choses, comme je n’ai encore pu le faire à personne, et j’espère que tu me seras d’un grand soutien.”

Vivre en clandestinité

Durant tout son livre, Anne Frank contera le quotidien de sa clandestinité ainsi que de celle de sa famille, et leurs amis qui se cachent avec eux.

Ils sont 8 à vivre en clandestinité au sein de l’annexe, qui servait d’entrepôt pour l’entreprise de confitures de Mr.Otto Frank.

Pour après 2 ans, les 8 personnes devront partager un nouvel espace de vivre assez restreint, respecter certaines conditions de vie, mais surtout se plier aux règles de leur nouveau refuge pour être à l’abris et ne pas se faire dénoncer.

On dirait que tout se passe bien….

Durant les deux années de la clandestinité, les Frank et leurs amis vivent bien en cachette et reçoivent régulièrement des nouvelles et des vivres de leurs protecteurs qui ne sont autres que les quatre employés de l’entreprise d’Otto Frank.  Pour faire passer le temps, les parents ramènent des livres scolaires et autres, ainsi que des cours pour leurs deux filles.

 

Anne Frank: idées du journal

Nous allons découvrir une autre facette de cette jeune enfant, une Anne qui aime la lecture et qui dévore les livres en quelques jours, adore écrire, d’ailleurs écrire c’est le seul moyen qui l’aide à survivre, à oublier sa détresse et la clandestinité dans laquelle elle vit.

Anne est aussi une jeune fille qui ne rêve que de liberté, de pouvoir sortir, re-découvrir la nature et vivre sa vie de jeune fille de 15 ans.

Morale de l’histoire

Le Journal d’Anne Frank est une arme contre la barbarie, contre le racisme et contre les crimes de guerre. Lorsqu’on lit ce livre, nous comprenons que les fanatiques nazis ont condamné toute une population, tout un peuple et surtout, ils ont condamné une jeune fille qu’ils ne connaissaient pas, une condamnation à la clandestinité, à la peur, et enfin à la mort. Toutes ces guerres sont le fruit du racisme qui doit être combattu sur tous les plans: scientifique, morale et politique.

Nous avons tous besoin d’Anne Frank, besoin pour ne pas perdre espoir. Notre jeune écrivaine nous livre une leçon: aimer la vie et garder espoir malgré les conditions atroces dans lesquelles elle vit: la peur, le danger, la clandestinité, la contrainte au silence, l’enfermement….etc.

Pour conclure

Le monde, la nature est l’ample beauté de tout, de toutes les belles choses ensemble. Alors, je ne pense pas à toute la détresse, mais à la beauté qui subsiste encore. C’est là que réside pour une grande part la différence entre maman et moi. Le conseil qu’elle donne est : »Pense à toute la détresse du monde et estime-toi heureuse de ne pas la connaître. » Mon conseil à moi, c’est : »Sors, va dans les champs, dans la nature et au soleil, sors et essaie de retrouver le bonheur en toi et autour de toi et sois heureuse! »

 

 

 

Passionnée de littérature depuis mon jeune âge, j'ai toujours rêvé d'avoir un lieu de partage, dans lequel je pourrais partager mes lectures avec les autres. Temps d'une lecture, mon premier projet personnel est une invitation à la lecture, au partage et Temps d’une lecture est une pause lecture que j’accorde à mes chers lecteurs, une pause durant laquelle je vous fais voyager d’un livre à un autre, à la rencontre de nouveaux personnages qui m’ont fait chavirer le cœur le temps d’une lecture. Un vrai rat de bibliothèque, j’aime parler de mes découvertes livresques, de mes coups de cœur, de mes déceptions - car oui, des fois je suis déçue par des livres- et surtout de mes avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *