Posted in Chroniques

La voleuse de livres – Markus Zusak

Passionnée de littérature depuis mon jeune âge, j'ai toujours rêvé d'avoir un lieu de partage, dans lequel je pourrais partager mes lectures avec les autres. Temps d'une lecture, mon premier projet personnel est une invitation à la lecture, au partage et Temps d’une lecture est une pause lecture que j’accorde à mes chers lecteurs, une pause durant laquelle je vous fais voyager d’un livre à un autre, à la rencontre de nouveaux personnages qui m’ont fait chavirer le cœur le temps d’une lecture. Un vrai rat de bibliothèque, j’aime parler de mes découvertes livresques, de mes coups de cœur, de mes déceptions - car oui, des fois je suis déçue par des livres- et surtout de mes avis.
La voleuse de livres – Markus Zusak Posted on 20 septembre 2018Leave a comment
Passionnée de littérature depuis mon jeune âge, j'ai toujours rêvé d'avoir un lieu de partage, dans lequel je pourrais partager mes lectures avec les autres. Temps d'une lecture, mon premier projet personnel est une invitation à la lecture, au partage et Temps d’une lecture est une pause lecture que j’accorde à mes chers lecteurs, une pause durant laquelle je vous fais voyager d’un livre à un autre, à la rencontre de nouveaux personnages qui m’ont fait chavirer le cœur le temps d’une lecture. Un vrai rat de bibliothèque, j’aime parler de mes découvertes livresques, de mes coups de cœur, de mes déceptions - car oui, des fois je suis déçue par des livres- et surtout de mes avis.

On dit souvent que les mots guérissent les maux. Et bien, La voleuse de livres de Markus Zusak nous le confirme.

Et si la mort était une bonne personne ?

La mort est souvent perçue comme une affreuse finalité, une méchante personne, et surtout comme un ennemi qui nous enlève toutes les personnes chères à nos cœurs. La mort est une fin en soit nul n’y échappe, mais  elle peut être aussi douce quand elle prend dans ces bras ces âmes libérées, et si c’est merveilleux.

Les mots qui guérissent les maux

Cette histoire m’a profondément touché au plus profond de mon coeur, car c’est non seulement une histoire de livres, mais l’histoire d’une jeune petite fille de la guerre 39-45 et d’Hitler en Allemagne Nazi.

Durant toutes les années de guerre, Liesel, notre petite héroïne, trouvera refuge auprès de ses livres. Ces derniers représenteront pour elle, une escapade, une issue de secours pour fuir la réalité et les tracas d’un quotidien alourdi par le poids de la guerre.

L’amitié et la guerre

En temps de guerre, tout est plus fort: l’amour est plus fort mais aussi l’amitié. Nous allons vivre avec Liesel, ou la voleuse de livre une si forte histoire d’amitié, une relation confuse entre amour innocent des adolescents ou amitié forte qui était censé durer dans le temps.

Avec Rudy, son meilleur ami et son plus fidèle compagnon, elle apprendra à oublier les tracas de la guerre, ensemble ils vivront des aventures inoubliables qui bâtiront la personnalité de chacun d’eux.  Surtout celle de Liesel, alors que le pays retient son souffle, elle apprendra à lire et à résister, pendant que la mort rôde, et ce qui sauvera la vie d’une personne très proche à elle…..

Morale de l’histoire

C’est la Mort elle-même qui raconte cette histoire. Dotée d’un humour noir, sarcastique, mais compatissant,  elle est témoin de la folie des hommes, mais aussi des pensées de leurs derniers moments. C’est la raison pour laquelle j’ai eu du mal à finir rapidement ce livre et avancer dans ma lecture.

Ce que j’ai pu retenir de très important suite à cette lecture, c’est que les mots sont comme des potions magiques : grisants, apaisants ou réconfortants, ils ont l’immense pouvoir de soigner nos maux, petits et grands. En fait, la parole et l’écriture sont un formidable remède à nos angoisses, douleurs et problèmes même en temps de guerre.

Extraits

Parfois ça me tue, la façon dont les gens meurent.

Pour conclure

Un très beau livre, qui pour une fois,nous relate des événements de la Seconde Guerre Mondiale  du côté de l’Allemagne et de ses habitants, dans une petite ville qui semble loin de toute cette agitation mais qui sera touchée comme tant d’autres endroits. Ce qui m’a le plus touché et marqué dans ce livre,  c’est que c’est la mort qui raconte, personnage principal malgré elle de toutes ces guerres et massacres au monde, mais cette fois elle a une voix, elle a la parole. Un très beau roman, loin d’être triste mais au combien touchant pour nous aussi. Les personnages sont très réalistes et en même temps originaux, avec une forte personnalité, et certaines scènes sont hilarantes. C’est aussi une histoire d’amour avec les mots et les livres.

Je donnerai sans hésitation la note de 10/10 pour ce magnifique livre.

Passionnée de littérature depuis mon jeune âge, j'ai toujours rêvé d'avoir un lieu de partage, dans lequel je pourrais partager mes lectures avec les autres. Temps d'une lecture, mon premier projet personnel est une invitation à la lecture, au partage et Temps d’une lecture est une pause lecture que j’accorde à mes chers lecteurs, une pause durant laquelle je vous fais voyager d’un livre à un autre, à la rencontre de nouveaux personnages qui m’ont fait chavirer le cœur le temps d’une lecture. Un vrai rat de bibliothèque, j’aime parler de mes découvertes livresques, de mes coups de cœur, de mes déceptions - car oui, des fois je suis déçue par des livres- et surtout de mes avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *