Posted in Chroniques Coups de cœur Uncategorized

L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea

Passionnée de littérature depuis mon jeune âge, j'ai toujours rêvé d'avoir un lieu de partage, dans lequel je pourrais partager mes lectures avec les autres. Temps d'une lecture, mon premier projet personnel est une invitation à la lecture, au partage et Temps d’une lecture est une pause lecture que j’accorde à mes chers lecteurs, une pause durant laquelle je vous fais voyager d’un livre à un autre, à la rencontre de nouveaux personnages qui m’ont fait chavirer le cœur le temps d’une lecture. Un vrai rat de bibliothèque, j’aime parler de mes découvertes livresques, de mes coups de cœur, de mes déceptions - car oui, des fois je suis déçue par des livres- et surtout de mes avis.
L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea Posted on 9 juin 2019Leave a comment
Passionnée de littérature depuis mon jeune âge, j'ai toujours rêvé d'avoir un lieu de partage, dans lequel je pourrais partager mes lectures avec les autres. Temps d'une lecture, mon premier projet personnel est une invitation à la lecture, au partage et Temps d’une lecture est une pause lecture que j’accorde à mes chers lecteurs, une pause durant laquelle je vous fais voyager d’un livre à un autre, à la rencontre de nouveaux personnages qui m’ont fait chavirer le cœur le temps d’une lecture. Un vrai rat de bibliothèque, j’aime parler de mes découvertes livresques, de mes coups de cœur, de mes déceptions - car oui, des fois je suis déçue par des livres- et surtout de mes avis.

Le titre du livre laisse présager sa nature loufoque et ludique. L’extraordinaire voyage du Fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea est un roman léger, une comédie attachante et un très bon livre pour passer ses vacances d’été.


Le Fakir ou Ajatashatru Lavash Potel

Dans ce livre nous allons suivre les aventures d’un Fakir ou un escroc venu d’Inde à Paris pour se rendre à Ikea et acheter un outil de travail, à savoir un lit à clous dernier modèle.

C’est ainsi que les tumultes d’Ajatashatru commencent, d’un simple voyage normal pour acheter un lit, voici que son voyage se transforme en un tour du monde.

De Paris à Londres en passant par L’Italie et la Libye, nous avons entre les mains un roman hilarant digne des meilleures comédies cinématographiques à la Woody Allen.

Fakir de profession et clandestin malgré lui, Ajatashatru débarque dans un magasin Ikea pour se procurer le dernier modèle de lit à clous “Kisifrötsipik”, pour sortir et découvrir, en quelques jours, un monde qu’il ne connaissait pas, il va aussi vivre une grande aventure qui va le transformer et faire de lui une nouvelle personne. Ce roi de l’entourloupe nous apprend la générosité, l’empathie, l’amour. “Un migrant qui ne reste qu’un immigré est un migrant raté”, disait Mohamed Dib. L’égoïste, le fourbe et mystificateur d’hier “allait s’affairer à devenir quelqu’un de bien”, débordant “d’amour, de compassion et de fraternité”. Son périple européen lui a ouvert les yeux sur ses semblables : “Les beaux pays étaient vraiment une boîte de chocolats pleine de surprises. Et la police n’était pas toujours le comité d’accueil.”

Morale de l’histoire

L’Extraordinaire Voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea est une fable qui nous apprend plusieurs enseignements, sur les politiques des États en matière migratoire, sur l’égoïsme contemporain, sur les aliénations consuméristes, sur les migrants clandestins, ces entrepreneurs et seuls aventuriers du siècle qui risquent leur vie pour chercher du travail et faire vivre leurs familles.

Si ce roman connaît un tel succès, ce n’est pas seulement parce que Romain Puértolas y fait montre de brio pour embarquer son lecteur dans ces aventures abracadabrantesques, ou parce que la langue et le ton y sont enjoués, subtils, avenants, c’est aussi parce ce roman invite, dévoile, suggère une autre façon de vivre ensemble.

Pour conclure

Pourquoi certains naissaient-ils ici et d’autres là ? Pourquoi certains vivaient-ils et d’autres, toujours les mêmes, n’avaient-ils que le droit de se taire et de mourir ?

Passionnée de littérature depuis mon jeune âge, j'ai toujours rêvé d'avoir un lieu de partage, dans lequel je pourrais partager mes lectures avec les autres. Temps d'une lecture, mon premier projet personnel est une invitation à la lecture, au partage et Temps d’une lecture est une pause lecture que j’accorde à mes chers lecteurs, une pause durant laquelle je vous fais voyager d’un livre à un autre, à la rencontre de nouveaux personnages qui m’ont fait chavirer le cœur le temps d’une lecture. Un vrai rat de bibliothèque, j’aime parler de mes découvertes livresques, de mes coups de cœur, de mes déceptions - car oui, des fois je suis déçue par des livres- et surtout de mes avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *