Posted in Chroniques Coups de cœur

Un hosanna sans fin – Jean D’Oremesson

Passionnée de littérature depuis mon jeune âge, j'ai toujours rêvé d'avoir un lieu de partage, dans lequel je pourrais partager mes lectures avec les autres. Temps d'une lecture, mon premier projet personnel est une invitation à la lecture, au partage et Temps d’une lecture est une pause lecture que j’accorde à mes chers lecteurs, une pause durant laquelle je vous fais voyager d’un livre à un autre, à la rencontre de nouveaux personnages qui m’ont fait chavirer le cœur le temps d’une lecture. Un vrai rat de bibliothèque, j’aime parler de mes découvertes livresques, de mes coups de cœur, de mes déceptions - car oui, des fois je suis déçue par des livres- et surtout de mes avis.
Un hosanna sans fin – Jean D’Oremesson Posted on 14 février 2019Leave a comment
Passionnée de littérature depuis mon jeune âge, j'ai toujours rêvé d'avoir un lieu de partage, dans lequel je pourrais partager mes lectures avec les autres. Temps d'une lecture, mon premier projet personnel est une invitation à la lecture, au partage et Temps d’une lecture est une pause lecture que j’accorde à mes chers lecteurs, une pause durant laquelle je vous fais voyager d’un livre à un autre, à la rencontre de nouveaux personnages qui m’ont fait chavirer le cœur le temps d’une lecture. Un vrai rat de bibliothèque, j’aime parler de mes découvertes livresques, de mes coups de cœur, de mes déceptions - car oui, des fois je suis déçue par des livres- et surtout de mes avis.

Qu’y-a-t-il après la mort ? Voici une question existentielle à laquelle on pense chaque jour.

À compter du Big Bang et jusqu’à l’extinction de notre soleil, de notre naissance au retour au néant, quelles croyances, quelles espérances, quelles sciences répondaient, répondent, ou répondront à nos doutes ?

C’est avec une émotion sans pareille que j’achève la lecture du dernier roman du Grand Jean D’Oremesson.

Un hosanna sans fin

Dans la religion juive et chrétienne, Hosanna est une formule de bénédiction et d’heureux souhait.

C’est avec cet hymne que Jean D’Oremesson clôture sa si belle carrière d’écrivain.

Un Hosanna sans fin, est un récit métaphysique, une énigme et une enquête.

Dans son dernier livre, D’oremesson glisse doucement d’une thématique à une autre, la vie et la mort, la religion et Dieu, les croyances et les espérances.

Petit à petit et à travers les pages, l’auteur avance vers la résolution de l’énigme avec le style et la plume habituels du très grand Jean D’Oremesson.

Morale de l’histoire

Comme plusieurs, avant de mourir on a l’habitude de rédiger son testament et d’y laisser nos derniers désirs et souhaits une fois mort. Dans un Hosanna sans fin, Jean D’Oremesson laisse un dernier adieu à sa façon, un adieu rempli d’espoirs, de mélancolie et de questions.

Vers la fin du livre, nous nous rendons compte que la question initiale par laquelle commence le roman est irrésolue, car personne n’est sur de rien, comme dit l’auteur dans son premier chapitre.

Pour conclure, faut-il cesser de se poser les questions auxquelles on ne trouve pas de réponse ?

Extrait du livre

Grâce à Dieu, je vais mourir. Comme tout le monde. Comme vous. Avant vous, sans doute: ma vie est déjà longue, j’approche du bout du chemin. Mais rien de plus capricieux que cette mort si certaine. Il n’est pas interdit à un lecteur ou à une lectrice en parfaite santé et beaucoup plus jeune que l’auteur de disparaître avant lui. L’histoire est imprévisible. Ce qu’il faut dire avec force dès le début de ce petit livre, c’est que personne n’est sûr de rien.
Il n’y a que deux choses de sûres parmi tant de choses possibles et douteuses. La première: nous sommes nés. La seconde: nous mourrons. Inutile, si nous vivons, d’espérer échapper à la mort. Nous mourons
parce que nous vivons. « J’entre dans la vie, écrit Bossuet, avec la loi d’en sortir. »

Pour conclure

Jamais un livre n’a réussi à créer autant d’émotions que ce dernier de Jean D’Oremesson.

Quand vous lisez le dernier livre d’un de vos auteurs préférés et que vous savez que plus jamais il n’écrira de livres, c’est comme si vous lisez le testament d’un de vos proches.

Depuis des années , je suis une grande admiratrice de cette grande personne de l’Académie Française.

Alors, oui, je dirais que « C’était très bien » et « Au revoir et merci », Monsieur d’Ormesson .

  • Note du livre : 9/10
  • Auteur : Jean D’Oremesson
  • Maison d’édition : Editions Héloïse D’Oremesson
  • Année de parution : 2018
  • Nombre de pages : 148
Passionnée de littérature depuis mon jeune âge, j'ai toujours rêvé d'avoir un lieu de partage, dans lequel je pourrais partager mes lectures avec les autres. Temps d'une lecture, mon premier projet personnel est une invitation à la lecture, au partage et Temps d’une lecture est une pause lecture que j’accorde à mes chers lecteurs, une pause durant laquelle je vous fais voyager d’un livre à un autre, à la rencontre de nouveaux personnages qui m’ont fait chavirer le cœur le temps d’une lecture. Un vrai rat de bibliothèque, j’aime parler de mes découvertes livresques, de mes coups de cœur, de mes déceptions - car oui, des fois je suis déçue par des livres- et surtout de mes avis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *